Sondage : la démocratie en mauvais état ? – L’actualité

Quelle démocratie?!?

http://www.lactualite.com/actualites/politique/sondage-la-democratie-en-mauvais-etat/

Sondage : la démocratie en mauvais état ?

Les Québécois étaient moins satisfaits en 2013 de l’état de la démocratie dans la province que l’année précédente.

Après une légère embellie en 2012, les indicateurs étaient de nouveau en baisse en 2013, révèle l’Indice citoyen des institutions politiques, calculé depuis six ans par CROP et la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, de l’Université Laval.

L’indice atteint 49 — sur 100 —, comparativement à 50 en 2012 et 47 en 2011. Pour mesurer la satisfaction des Québécois à l’égard de leur système démocratique, l’indice s’appuie sur la compilation des réponses à un sondage, dont les résultats ont été transmis à L’actualité.

Depuis 2008, CROP pose les cinq mêmes questions aux Québécois.

Pour l’année qui vient de s’écouler, 55 % des répondants se disent satisfaits de la manière dont fonctionne la démocratie dans la province, alors que 45 % en sont mécontents.

En 2012, 58 % se déclaraient satisfaits, ce qui est encore loin du sommet de 68 % atteint en 2008.

Les plus insatisfaits, en 2013, sont les Montréalais (50 %), les non-francophones (64 %) et les Québécois dont les revenus sont inférieurs à 40 000 dollars (49 %).

Youri Rivest, vice-président de CROP, estime que malgré la baisse de satisfaction, la situation demeure assez stable par rapport à l’année précédente. « Ce n’est pas très positif, mais ce n’est pas le marasme de 2011, avant les dernières élections. Malgré la commission Charbonneau, qui met au jour la collusion, et l’adoption de la loi 1 sur l’intégrité du gouvernement, les gens restent très critiques », dit-il.

Les Québécois demeurent aussi méfiants à l’égard des politiciens : 59 % pensent que le gouvernement ne fait pas ce qui est juste pour le bien de la population.

En 2012, 62 % étaient de cet avis, et en 2011, 68 %. Le meilleur résultat reste celui de 2008, quand seuls 49 % des Québécois estimaient que les élus n’agissaient pas dans l’intérêt public.

58 % des Québécois estiment que tous les partis se ressemblent, une hausse de trois points depuis 2012. Les citoyens avec un revenu inférieur à 40 000 $ (65 %) et les femmes (62 %) sont ceux qui estiment le plus que tous les partis politiques sont semblables.

Une majorité de citoyens (53 %) estime qu’ils n’ont pas leur mot à dire sur les actions du gouvernement. Une proportion stable par rapport à 2012.

Une forte majorité de Québécois, à 74 %, estime que les élections sont un bon moyen de tenir un gouvernement responsable de ses actes. Une légère baisse de 2 points par rapport à 2012.

Pour voir tous les détails du coup de sonde, le document est disponible ici.

* * * * * * * * * * * * *

Le sondage a été mené par l’intermédiaire d’un panel web auprès de 1 000 adultes ayant le droit de vote au Québec, du 17 au 21 octobre 2013.

20140224-202035.jpg

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Corruption idéologique, Démocratie. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s