Transition énergétique : les banques fuient leurs responsabilités | Le Cercle Les Echos

Échec du système économique monétaire capitaliste oligarchique et du système gouvernemental politique représentatif totalitaire.

http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/energies-environnement/developpement-durable/221196920/transition-energetique-banqu

Transition énergétique : les banques fuient leurs responsabilités

Si l’argent est le nerf de la guerre, force est de constater qu’en matière de transition énergétique, deux camps s’opposent. Le premier, celui du financement des moyens de production pour lesquels des dizaines de mécanismes existent ; emprunts, fonds, tarifs d’achat, subventions, etc.
De l’autre, le financement de la maitrise de la demande énergétique. On trouve pour ce faire quelques dispositions fiscales, mais les financements privés manquent à l’appel.

Cette situation se comprend au regard du changement de paradigme qu’elle implique. En effet, aujourd’hui notre modèle économique sait parfaitement comment financer plus de consommation. Mais en matière d’énergie, l’enjeu est de parvenir à créer un modèle pour financer moins de consommation. Voilà le défi qu’il nous faut relever.

C’est pourquoi le Président de la République s’était lui-même engagé lors de la conférence environnementale de septembre 2013 à ce que le Gouvernement organise « au printemps prochain, une conférence bancaire et financière ». L’objectif était de mettre les acteurs bancaires autour de la table jusqu’à développer de nouvelles solutions de financement.

Mais alors que le printemps commence déjà à se transformer en été, le Gouvernement n’a toujours pas honoré l’engagement présidentiel. C’est seulement le vendredi 25 avril, lors de sa première conférence de presse, que Madame Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a annoncé que la conférence bancaire et financière aurait lieu en juin. Mais malgré ses plans d’actions et son envie d’accélérer le mouvement de la transition énergétique, serons-nous prêts ? Nous attendons.

En effet, à l’heure actuelle, les ménages doivent en moyenne financer 70% de leurs travaux d’économies d’énergie via un emprunt bancaire. Son montant oscille généralement entre 8 et 20 mille euros. Sauf que nos banques demandent aux ménages de s’acquitter de taux d’intérêt de 7% à 10%. Soit le même taux qu’un crédit à la consommation au lieu des 1% ou 2% généralement accordés pour l’immobilier. Pourtant, ces mêmes banques empruntent auprès de la BCE à des taux proches de 0.25%. Voulons-nous laisser cette situation perdurer ?

Avec de tels prix, le financement bancaire devient prohibitif pour les ménages qui refusent alors de passer à l’action. Pas d’amélioration de la performance énergétique mais pas d’emprunt non plus. L’ensemble des acteurs sont pénalisés. Et ce résultat est d’autant plus dommageable quand on sait que 2/3 des français estiment leur logement mal isolé.

Ce dernier constat explique en partie que le secteur du bâtiment représente 40% de la consommation énergétique française. Pourtant, 75% des édifices dans lesquels nous vivrons en 2050 sont d’ores et déjà construits. L’avenir nous impose donc de rénover ces bâtiments, soit 22 millions de logements.

Afin d’y parvenir, toutes nos banques proposent aujourd’hui des Eco-prêts à taux 0. Mais pourtant aucune ne valide effectivement les demandes des particuliers. C’est ce qui explique que de 70 000 prêts accordés en 2009, nous sommes tombés à 34 000 en 2012. En matière de financement de la rénovation énergétique, nos banques nagent donc en plein GreenWashing : « faites ce que je dis, pas ce que je fais ! ».

Pour conduire la transition, il faut que nos banquiers comprennent que la rénovation énergétique est le marché du siècle. Pour le conquérir il faudra proposer le bon prix. Mesdames Messieurs les banquiers, soyez audacieux et faites le pari de l’avenir, ce qui est en somme la définition du crédit.

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Géneral. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s