Je soutiens le communautaire | Pour un meilleur programme de financement des organismes communautaires

Échec du système économique monétaire capitaliste oligarchique et du système gouvernemental politique représentatif totalitaire.

Voici encore un très bel exemple d’échec du système économique monétaire capitaliste oligarchique qui ne sert pas les causes du peuple et de l’incompétence et de l’incapacité du système gouvernemental politique représentatif totalitaire qui n’assume pas ses responsabilités et ne s’occupe pas des « vraies affaires » : s’occuper du bien collectif du peuple!

http://jesoutienslecommunautaire.org/

Campagne

Partout au Québec, les organismes communautaires autonomes œuvrant en santé et services sociaux (OCASSS) participent à l’amélioration de la société. Ils contribuent à réduire les inégalités individuelles et collectives, agissant sur les causes des problèmes sociaux pour aider à les prévenir. Ils favorisent le renforcement du pouvoir d’agir de chaque personne sur ses conditions de vie et son implication pour le mieux-être de la collectivité.

Leur rôle majeur dans la société québécoise a d’ailleurs été reconnu en 2001, lors de l’adoption par le gouvernement péquiste de la Politique sur l’action communautaire. L’un des objectifs de cette politique est de « renforcer et accroître l’action des organismes d’action communautaire autonome ». Nous attendons encore les retombées réelles.

Le sous-financement actuel à la mission des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS) nuit à la pleine réalisation de leur mission.

Un sous-financement chronique :

  • La plupart des groupes n’ont pas eu d’augmentation depuis plusieurs années.
  • Les groupes n’ont même pas ce qu’il faut pour suivre l’augmentation du coût de la vie.
  • Des centaines d’organismes sont en attente d’une première subvention.
  • Le programme de financement n’a pas été actualisé depuis 1973, alors que la situation des groupes a bien changé depuis.

Ayant de graves conséquences :

  • Réduction/coupures des activités et des services offerts, pouvant aller jusqu’à lafermeture temporaire ou permanente d’organismes.
  • Deux millions de citoyennes et de citoyens rejoints par les organismes communautaires ne peuvent bénéficier totalement des groupes qu’ils ont créés.
  • Épuisement des membres, des bénévoles et des équipes de travail.

Ces milliers de groupes mènent actuellement une vaste campagne à la grandeur du Québec. Ils revendiquent que le gouvernement du Québec concrétise sa promesse aux organismes communautaires et leur accorde un financement stable et récurrent. Le gouvernement doit ainsi combler le manque de ressources en leur octroyant annuellement 225M$ supplémentaires. Il doit aussi diminuer leur incertitude en instaurant un véritable programme national de financement.

Consultez l’argumentaire détaillé (aussi disponible en version word)

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Géneral. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s