LE MYTHE DÉVASTATEUR DE L’AUSTÉRITÉ

Échec du système économique monétaire capitaliste oligarchique et du système gouvernemental politique représentatif totalitaire.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10152910929458849&id=694608848

LE MYTHE DÉVASTATEUR DE L’AUSTÉRITÉ
Roméo Bouchard

Depuis le temps que les gens de la droite populiste, la CAQ, les lucides, l’Institut économique de Montréal, les Chambres de commerce préconisent le contrôle des dépenses et de la dette pour remédier à l’incapacité grandissante de l’État de payer pour les services collectifs, ils vont enfin pouvoir mesurer les résultats des politiques d’austérité à courte vue. Si ça peut leur fermer la gueule, ce sera au moins ça de gagné!

En effet, malgré une campagne sur l’investissement et la création d’emploi, l’équipe de petits banquiers, économistes et gestionnaires patentés de Couillard, les Leato, Coiteux, Bolduc, Barrette et autres yesmen et yeswomen, semblent bien décidée à gouverner par coupures et rationalisations. On en entrevoit déjà les résultats désastreux avec le moratoire sur les nouvelles garderies, les conflits en préparation avec les médecins et les syndicats, les mises à pieds un peu partout, les privatisations du trésor collectif, etc.

Beaucoup, à commencer par les économistes de la Banque mondiale et du Fond monétaire international, sont forcés d’admettre que les politiques d’austérité, loin de relancer l’économie, la dépriment, créent plus de chômage, moins d’investissement, plus de précarité, moins d’entrées d’impôts, etc. C’est la classe moyenne et les populations vulnérables qui en font les frais. La Grèce, l’Espagne, le Portugal, l’Italie en sont des preuves.

Les solutions ne sont pas d’abord dans les solutions simplistes de la droite (coupures) ni même dans celles de la gauche traditionnelle (imposition accrue des riches). La richesse est là: mais c’est une petite minorité qui se l’accapare. Les trois quart de l’augmentation de la richesse survenue depuis 30 ans sont allés à 1% de la population. Les solutions qui s’attaquent aux véritables causes du déséquilibre des finances publiques sont plutôt, selon moi, dans une redistribution du pouvoir (décentralisation) et de la richesse (revenu de base universel, revenu maximum admissible, démocratisation des banques, élimination de l’évasion fiscale et de la spéculation, réappropriation des ressources naturelles, etc.)

Roméo Bouchard Extrait du blogue de Gérald Filion: « incroyable cet aveu exprimé jeudi dernier par l’économiste en chef du FMI Olivier Blanchard et par Daniel Leigh, économiste également au Fonds monétaire international. En quelques mots, ils ont dit que les experts comme eux, qui orientent les grandes décisions mondiales en matière de finance, se sont trompés en misant à tout prix sur l’austérité dans le but de réduire le plus rapidement possible les dettes souveraines ».

—–
Conseil Consultatif Universel
Universal Consultative Council
Démocratie participative
Économie humaine
Justice environnementale
CCU.UCC.NewWorld@gmail.com
https://ccuucc.wordpress.com/
Privé : http://www.facebook.com/ccu.ucc.13
Public : http://www.facebook.com/CcuUccNewWorld
—–

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Géneral. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s