Il n’y a pas de marketing pour défendre les services psychosociaux des CLSC

Échec du système gouvernemental politique représentatif totalitaire, du système économique monétaire capitaliste oligarchique et du système administratif bureaucratique.

.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=868187133207420&id=100000484245635

Il n’y a pas de marketing pour défendre les services psychosociaux des CLSC

Mercédez Roberge

Il n’y a pas de marketing pour défendre les services psychosociaux des CLSC. Pas de lobbying, même pas de petites publicités. Les services publics sont le fruit d’une volonté politique d’entraide sociale, ils ne devraient pas en avoir besoin. Ils devraient être connus, reconnus. Mais voilà; le message que la population entend à leur sujet, répété ad nauseam, par le gouvernement et les bonzes du rapetissement de l’État est: «Ils coûtent trop cher, ils sont inefficaces…» Ce poison est régulièrement répandu par les médias. […]

Il y a beaucoup d’intervenants créatifs et dévoués, qui travaillent depuis cinq, quinze, ou trente ans dans les services psychosociaux parapublics. Leur travail est dans l’ombre et ils s’y consacrent avec énergie. Ce sont des gens de terrain qui ne sont pas consultés, ni écoutés, ni visibles. Malgré le fait que le modèle des CLSC ait été applaudi et reconnu tant aux États-Unis qu’en Europe pendant trois décennies, son travail multidisciplinaire et psychosocial est méconnu des médias et du grand public.

Non seulement l’organisme du Dr Julien essaie-t-il de réinventer la roue, mais son existence contribue à fragiliser les services publics. Où croyez-vous que le gouvernement va aller chercher les budgets? En coupant les subventions à Bombardier, ou plutôt en pigeant dans les budgets des services psychosociaux publics? […] » — via Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires & bénévoles

Services sociaux – Donner au Dr Julien en appauvrissant le système public

Le 28 juillet dernier, nous apprenions par les médias que le Dr Gilles Julien était privé de 1 million de dollars de fonds publics «promis» et qu’il devait réduire radicalement ses activités, notamment dans Hochelaga-Maisonneuve. En moins de 24 heures, le ministre de la Santé, Yves Bolduc, s’est eng…

ledevoir.com

http://www.ledevoir.com/non-classe/294168/services-sociaux-donner-au-dr-julien-en-appauvrissant-le-systeme-public

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Géneral. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s