L’horizon des banques devient négatif | Selon Moody’s | Entreprises | Argent | L

Échec du système économique monétaire capitaliste oligarchique.

http://www.journaldequebec.com/2014/07/08/lhorizon-des-banques-devient-negatif

L’horizon des banques devient négatif

Bloc situation argent

MONTRÉAL – Si les banques canadiennes sont souvent qualifiées de solides, la firme de notation de crédit Moody’s vient de qualifier leur horizon de «négatif».

La firme new-yorkaise a publié, mardi, une note concernant les sept plus grandes institutions financières du pays, incluant la coopérative Desjardins. Elle a abaissé de «stable» à «négative» la perspective sur les titres d’emprunt qui servent à financer leurs activités.

Le motif retenu par Moody’s est le risque que le gouvernement fédéral mette en place des règles de sauvetage des banques avec d’autres sources que l’argent public (bail-in en anglais).

En mars 2013, Ottawa a laissé entendre lors d’un dépôt de budget qu’il voulait trouver une solution pour que les banques se renflouent autrement qu’avec un plan de sauvetage fédéral en cas de crise.

Le mois suivant, le gouvernement Harper a précisé sa pensée, indiquant qu’il voulait que leur solidité soit assurée par leur propre capital. Il écartait ainsi un scénario comparable à celui de Chypre, où l’argent des épargnants a été saisi pour sauver des institutions financières.

Moody’s croit tout de même que sa décision «reflète la possibilité que le soutien systémique puisse être réduit dans le futur».

«On va demander aux actionnaires et aux détenteurs d’obligations de soutenir le système dans une situation difficile, a expliqué Denis Durand, associé principal du gestionnaire de fonds Jarislowsky Fraser. C’est pour dans plusieurs années, au fur et à mesure que nos banques vont à l’étranger.»

Expansion

L’expansion progressive des banques aux États-Unis, en Amérique latine et ailleurs explique cette situation, a indiqué M. Durand. «Plus nos banques s’internationalisent et ont des investissements plus risqués dans d’autres régions du monde, moins il faut s’attendre à ce que le gouvernement canadien soit le seul à soutenir le système», a-t-il mentionné.

L’expansion elle-même est nécessaire pour que les banques continuent de grandir, a-t-il ajouté. «Les consommateurs canadiens n’empruntent plus autant qu’avant. Il y a peu de croissance là. Nos banques doivent se diriger vers l’étranger. Moody’s dit: plus ils vont recourir au marché étranger, plus ce sera risqué et volatile.»

La perspective «négative» de l’agence est accordée aux banques canadiennes pour les 12 à 18 prochains mois. Elle ne signifie toutefois pas une décote.

La Banque TD reste à Aa1, la deuxième meilleure cote après Aaa. Desjardins et la Scotia suivent de près à Aa2.

La cote Aa3 revient à la Banque de Montréal, la CIBC, la Banque Nationale et la Banque Royale.

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Géneral. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s