Une réforme sociale appuyée sur une réforme économique

« Le secret de la liberté réside dans l’éducation du Peuple, tandis que le secret de la tyrannie est de le maintenir dans l’ignorance » – Maximilien Robespierre

Le modèle économique du CCU est basé exclusivement sur un seul type d’investissement social non monétaire et non capitaliste : l’éducation. [https://ccuucc.wordpress.com/economie/]

En effet, c’est par la connaissance et le développement d’une culture du savoir et de l’éducation qu’on réussi à créer la seule véritable richesse durable d’un peuple : la capacité individuelle d’innovation au profit de la collectivité.

La société doit viser le remplacement complet du modèle économique monétaire capitaliste basé sur la valeur spéculative des entreprises et de la valeur du marché des biens et services parce que ce modèle n’est plus viable à cause de sa principale caractéristique intrinsèque de développement infini afin de le maintenir opérationnel. L’obligation de développer, voir d’accélérer le développement de l’économie monétaire capitaliste engendre la surexploitation des ressources humaines et matérielles et la dégradation du tissu sociale et de l’environnement biophysique soutenant la vie, incluant les changements climatiques.

Le remplacement de l’économie monétaire capitaliste par une nouvelle économie sociale non monétaire, non capitaliste, permettra le rehaussement rapide et étendu de la culture de la connaissance rendant possible la mise en place et la stabilisation d´une démocratie en remplacement des politiques représentatives totalitaire.

Ces deux institutions du système social, démocratie et économie, doivent être réformées de pair car ils sont actuellement fortement couplées, ce qui engendre la majorité des problèmes sociaux et mondiaux.

Il est donc primordial d’avoir des objectifs globaux clairs à long terme pour l’humanité afin d’architecturer un modèle opérationnel viable et durable d’institutions sociales et d’élaborer un plan de transition et de mise en place réaliste et efficace afin de rendre cette transition possible.

Toute tentative de réforme partielle ou localisée des institutions sans avoir l’objectif d’une réforme complète et mondiale sera vouée à l’échec à cause des forces considérables en opposition. Un consensus sera donc nécessaire et sans objectifs, ni modèle, ni plan de transition, aucun consensus ne sera possible puisqu’il n’y a rien sur lequel on puisse se baser.

En tant que citoyen, nous avons la responsabilité d’en prendre conscience, de s’informer, de s’éduquer, d’analyser et de comprendre les effets collatéraux dommageables de l’économie monétaire capitaliste et la nécessité collective d’une réforme afin de partager cette connaissance et cette vision incontournable pour assurer la survie de nos descendants et de la race humaine dans des conditions décentes et meilleures pour un avenir durable.

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Géneral. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s